Les outils du créatif



Pour commencer, j'ai privilégié les logiciels compatibles Mac/Windows.

(j'aurais pu inclure Linux dans ce critère, étant personnellement interessé par cette plate-forme, surtout Ubuntu, mais elle est encore confidentielle et des logiciels incontournables pour les auteurs, comme Final Draft, n'y existent pas encore).

Première chose : le logiciel parfait n'existe pas, et de loin.
Le principe même de la carte mentale est de refléter au plus près notre façon de penser, ce qui est à la base un concept abstrait. On ne pourra non seulement jamais représenter exactement notre façon de penser, mais de plus, chacun a la sienne.

Moi, par exemple, je suis à l'aise avec le format horloge : chaque chiffre sur le cadran représente non plus une heure, mais une étape du projet, et ainsi d'un coup d'oeil, comme sur un camembert dans un tableur, je vois si j'en suis au quart, à la moitié, ou bientôt à la fin.


(je ne suis pas le seul, les scénaristes de "Mission: Impossible III", Alex Kurtzman et Roberto Orci, en parlaient sur "the Screenwriter's podcast").

Aucun logiciel ne propose cela pour l'instant. Ils proposent pour la plupart une vue "en étoile" ou "radiale", mais celle-ci ne suit pas réellement un cercle et ne saurait donc remplir cette fonction.

A un autre stade du développement, j'ai besoin de passer par le format "timeline", qu'utilisent les logiciels de montage vidéo ou audio (on appelle aussi ces derniers "séquenceurs", et c'est une appellation qui, pour un auteur, prend tout son sens).



Des lignes horizontales de différentes couleurs représentent les intrigues et/ou les personnages, depuis le début jusqu'à la fin. Pour des projets autres que l'écriture, on retrouve aussi la timeline dans les logiciels de gestion de projets, comme Gantt Project ou MS Project. Je déplore n'avoir pas encore réussi à m'en servir en développement.



Ces deux cas, l'horloge et la timeline, ne sont que des exemples, il en existe bien d'autres, ceux-là me sont simplement parlants. A ma connaissance, aucun logiciel à l'heure actuelle ne permet de présenter une carte visuelle de l'une de ces deux façons, et encore moins de pouvoir basculer en un clic de l'une à l'autre. Sur un tableur, on peut basculer ainsi d'un camembert à un histogramme instantanément : je rêve qu'un jour quelqu'un le fasse, je serais prêt à payer cher pour ce logiciel. (Ou, mieux encore, à payer quelqu'un pour le faire et ainsi gagner de l'argent en vendant mon propre outil).
A l'heure actuelle, un logiciel selon moi se détache des autres : XMind.

D'autres existent, et tout à fait intéressants, on les verra plus loin, mais celui-là offre 3 avantages décisifs :
-il est gratuit dans sa version de base —et suffisante pour 90% des gens.
-il est compatible toutes plateformes Mac/PC/Linux (et même iPad, via le logiciel "iThoughts HD")
-il offre plusieurs modes de visualisation, qui, sans être parfaits, sont efficaces.


A noter que XMind propose une version payante qui offre plus d'options d'export (notamment vers Word ou traitement de texte compatible), mais la version gratuite permet, via une astuce que je publierai prochainement, de pallier cette limite.

Il y a ensuite d'autres logiciels Open Source, gratuits, comme FreePlane (anciennement FreeMind)

On trouve facilement des ressources (des modèles de cartes par exemple) pour ces logiciels, qui sont compatibles entre eux (FreePlane est un standard) :

J'ai longtemps été adepte et même partenaire de NovaMind, qui était le plus prometteur, mais ils ont abandonné leur version "screenwriter", qui intégrait un mini FinalDraft dans le soft, et permettait ainsi d'y écrire jusqu'aux dialogues. Hélas, la version ne supportait pas le français, et c'est désormais du passé. Cela reste un bon logiciel de MindMapping, mais payant, et du coup, moins intéressant que XMind, à l'heure actuelle.

Pour autant, puisqu'il s'agit ici d'aider chacun à trouver chaussure à son pied, je ne peux que conseiller des logiciels de conception de diagrammes, qui par certains aspects se rapprochent beaucoup de l'usage qu'on peut faire des cartes mentales. Pour un auteur, cela est intéressant pour visualiser des liens de cause à effet, ou des réseaux de relations interpersonnelles, qui, fort poétiquement, peuvent s'apparenter à des circuits électroniques...
Un des plus répandus, sont OpenSource, est VUE et yEd.

Dans un prochain article, l'outil le plus extraordinaire qu'il me soit donné d'utiliser : Evernote.

Articles les plus consultés