BARBECUE : calculs idiots mais quand même... Le public semble ne pas être chiche avec BARBECUE, il est massivement au rendez-vous : 1 million déjà en quelques jours. Pour nous, ce rendez-vous, nous l'attentions depuis le 22 juin 2011, début de l'écriture, et jusqu'à son tournage, en août 2013, pendant lequel il s'écrivait encore. Deux ans. Deux ans d'écriture, scène par scène évidemment mais surtout, mot à mot et point-virgule par point-virgule. Je souris toujours quand je lis à propos d'un film les critiques disant "c'est écrit en 2 heures". Le chiffre est juste, pas l'unité. Alors, quelques calculs idiots : l'écriture a pris 769 jours : j'enlève les jours chômés (bien que l'écriture occupe l'esprit même les week-ends), soit 200 jours au total. Restent 569 jours. Nous en sommes à 1 million de spectateurs —ce chiffre est appelé à monter, mais je le garde, parce que je suis mauvais en maths— alors le calcul est le suivant : 569 jours pour raconter une histoire à 1 million de personnes, c'est comme si on racontait cette histoire à 1757 personnes par jour. Sous un baobab, ça fait beaucoup de monde. À Paris, c'est le Théâtre de la Porte Saint-Martin. Et j'avoue que j'aime bien aussi l'idée qu'on raconte une histoire à 1757 personnes chaque jour. Ça me plait.

from Héctor Cabello Reyes Officiel http://ift.tt/1mq7RQg
via IFTTT

Articles les plus consultés